Vertus du sirop d'érable

shutterstock-348876731.jpg

Le plus important : 

L'incontournable sirop d'érable québécois est connu pour ces vertus sur la santé, en effet il présente de très grande qualités nutritionnelles notament grâce à la multitude de vitamines qu'il contient en plus des minéraux et et des oligo-éléments.

Le sirop d'érable est beaucoup moins calorique que le sucre à quantité égal, en effet la valeur énergétique du sirop d'érable représente 1/3 de calories en moins. Il est également l'un des seuls sucres à contenir des antioxydants en quantité importante (4 fois plus que le miel).

Plus de détails : 

Le sirop d'érable regorge d'antioxydants qui aident les cellules à absorber rapidement le glucose, dotant du coup ce produit du terroir d'un faible indice glycémique. Le sirop d'érable est plus riche en polyphénols que le sirop de maïs, le sirop de riz ou encore le sucre blanc. Seuls la mélasse, le sirop d'agave possèdent des quantités plus ou moins équivalentes. Rappelons que les polyphénols sont de puissants antioxydants ayant la capacité de réduire le stress oxydatif qui est à l'origine des maladies proinflammatoires comme le diabète de type 2, l'obésité et les maladies cardiovasculaires.



Selon les scientifiques de l'institut de Laval, le sirop d'érable se démarque de tous les autres sucres par le fait qu'il renferme de l'acide abscissique et de l'acide phaséique, qui sont produits par l'érable pour combattre le stress causé par l'environnement. Les chercheurs ont observé que ces deux molécules antioxydantes favorisaient une plus grande captation du glucose par les cellules musculaires, et ce, sans induire une importante sécrétion d'insuline. "Dans le diabéte de type 2, c'est l'un des problèmes : les cellules musculaires ne captent pas bien le glucose et c'est ce qui fait que la glycémie augmente dans le sang des patients". Ces molécules auraient donc des effets protecteurs sur le syndrome métabolique.

Selon André Marette, directeur scientifique de l'INAF, le sirop d'érable détient un autre avantage de taille par rapport à tous les autres agents sucrants : il se compose essentiellement de sucrose et ne contient pas de fructose pur, lequel a mauvaise presse car il est capté très rapidement par le foie.

Le sirop d'érable contient toutefois un peu de fructose, car lorsque que son sucrose est métabolisé, il se scinde en une molécule de fructose et une molécule de glucose, mais cela est bien peu comparativement au sirop d'agave qui comprend 84% de fructose pur, à la mélasse 22% et au miel avec 50%.

Découvrez notre sélection de Sirops d'érable canadiens 

Affichage


En savoir plus
Accepter